Cultes

Cultes non disponibles pour les joueurs.

Grand Gnome

Histoire: 

Le culte du Grand Gnome est une croyance très répandue parmi les peuples qualifiés de tribaux (gobelin, gnomes, orques, semi-géants...). Il est né au cours de la période pendant laquelle les peuples civilisés ont repoussé définitivement les tribaux dans les zones les moins hospitalières d'Illergan, créant ainsi un sentiment d'oppression chez ces peuplades. Le Grand Gnome est un être qui viendra un jour sauver tous les tribaux en les aidant à reprendre le contrôle d'Illergan et à exterminer les humains, les elfes et (tant qu'à faire) les servénors. Ce fameux Gnome réside dans le Monde Chaotique où il contrôle presque un continent entier grâce aux pouvoirs conférés par la foi de ses fidèles. En retour, il permet aux chamans tribaux de démultiplier la puissance de leurs congénères et ainsi de concurrencer parfois les troupes humaines ou elfiques. Les pouvoirs des chamans sont généralement purement offensifs et d'autant plus efficaces que leurs troupes sont nombreuses.

Haranisme

Histoire: 

Le haranisme est un culte très secret pratiqué par une certaine communauté de mages un peu partout en Illergan. Il ne s'agit pas, comme pour les autres cultes, d'une réelle vénération pour des entités supérieures. Au contraire, il s'agit d'un des projets les plus ambitieux de tous les temps. Ce culte repose sur l'hypothèse que les Dieux tirent leur puissance et leur forme du nombre et de l'imagination de leurs fidèles. Les haranistes ont donc décidé qu'il devait être théoriquement possible d'utiliser leur propre potentiel de croyance pour donner des pouvoirs à une entité imaginée collectivement (et bien mieux pensée que les Dieux façonnés par des esprits peu éduqués). Ce mouvement (qui peut difficilement être qualifié de culte) est la somme de plusieurs tentatives menées plus ou moins indépendamment depuis que l'idée s'est répandue parmi les mages de haut niveau. Il ne s'agit donc pas d'une communauté homogène et unie car elle n'a pas encore trouvé de paradigme. Toutefois, les haranistes forment un réseau privilégié au sein des communautés de mages et sont généralement craints et respectés car il s'agit avant tout de mages puissants et de chercheurs chevronnés. Quant à leur travaux sur ce fameux culte artificiel, il est difficile de savoir où les haranistes en sont, car ils gardent leurs résultats secrets. Toutefois, il apparaît clairement que certains mages développent des pouvoirs inédits et inexplicables par les théories arcaniques classiques. Il est donc fort probable que quelques entités divines particulièrement optimisées et généreuses avec leurs fidèles se cachent dans les hautes tours arcanistes ou les ruines oubliées de quelque plan méconnu.