Régions

Forêt de Ciarl [en chantier]

La forêt de Ciarl et Sarlim :

Située en plein centre du Vacyentir, la forêt de Ciarl est sans doute la plus célèbre du continent. Le nord de la forêt est en effet le territoire des impitoyables Sorlams, les elfes noirs. Ainsi surnommés à cause des baies qu’ils ingèrent et qui rendent leur sang noir, ils ont un code religieux très strict et n’accueillent généralement pas les étrangers à bras ouverts. Cependant toute personne pénétrant dans la forêt ne doit pas forcément craindre les Sorlams car ces derniers ont compris que le commerce était primordial pour leur survie. Ces étrangers ne seront tout de même jamais encouragés à rester plus que nécessaire, bien au contraire. Des soldats patrouillent dans toute la forêt et contrôlent tous les étrangers qu’ils croisent. Ils peuvent se montrer très insistants sur les raisons de leur présence et les conduiront souvent au village le plus proche s’ils estiment qu’ils n’ont rien à faire ici. Dans cette partie de la forêt, tout appartient aux elfes noirs : les plantes et les animaux en particulier. Chasser, couper du bois ou même cueillir des plantes est donc considéré comme du vol et est passible d’une peine de prison. Il existe trois grandes villes Sorlam dans la forêt : Assatella, Reordïm et Sarlim la capitale.

Le sud de la forêt est contrôlé par l’Empire de Vacylnor. On y trouve des villages humains mais surtout plusieurs mines d’or. Les Sorlams tentent régulièrement de conquérir cette partie de la forêt, en général en vain. Ils sont en effet trop peu nombreux pour se mesurer aux forces de l’Empire.

Vag Gan (archipel)

Aujourd'hui fief de l'Empire, Vag Gan fut autrefois un fier archipel, dont les trois îles étaient gouvernées par trois lignées différentes, et la paix et la prospérité y régnaient, car l'archipel disposait d'une flotte de navires rapides pour défendre les bateaux marchands qui y passaient. Le minerai abondant leur assurait des revenus constants, et c'est ce qui entraîna leur chute: les seigneurs Ganéens étaient mal préparés lorsque la convoitise de Vacylnor s'abattit sur eux, et les trois lignées furent anéanties et remplacées par des nobles sans terres de l'Empire. Aujourd'hui, ces îles menées d'une main de fer par les seigneur servent à la fois de réserve de fer, d'argent et de bronze à l'Empire, et de port militaire pour contre les assauts de Norgcal.

Récits de Drïm le voyageur, traduit de l'elfique par Utom Domlyr.