Dysarlysy

Peu après s'être installés dans les montagnes de la Frontalière, les nains trouvent une grande grotte naturelle incrustée de gigantesques filons d’or et de pierres précieuses. La cité de Dysarlysy était née. La cité est la première puissance militaire naine, son armée légendaire n’ayant subi de défaites quasiment que face aux Dragons d'Orica. Loin d’être une plateforme commerciale comme Dymrak, elle reste une puissance économique importante et représente surtout le cœur des traditions naines. La cité possède donc une influence culturelle très importante au sein du peuple des nains. Au sein de la cité sont présents les plus grands artisans nains : forgerons, maîtres runistes, joailliers, tous sont à la pointe de leur art et sont la référence sur le continent. La ville, à la base positionnée à côté d’une vallée s’étend maintenant sous une large partie de la montagne. L’immense caverne découverte par les pionniers nains a été nettement agrandie et est entièrement occupée. La cité est si grande que l’on trouve des tunnels d’entrée de part et d’autre de la montagne.

Le sous-sol de la caverne est la partie des mines : un labyrinthe de tunnels étroits qui alimente la puissante industrie naine en matières premières : roches, minerais et pierres précieuses sont les principales ressources extraites des grandes mines de la cité. Au fond de la caverne sont installés les quartiers industriels où les ouvriers nains façonnent ces matières premières pour en faire des produits finis de qualité. Ces quartiers se situe à longue distance des deux entrée de la cité et donc des quartiers marchands qui sont bien évidemment placé face aux portes de Dysarlysy. Il n’y a que très peu de non-nains dans cette cité, ainsi la plupart des commerces sont tenu par des nains et il est plutôt rare d'y trouver des marchandises étrangères de bonne qualité.

En plein centre de la cité se trouve la forteresse de Dysarlysy. Place-forte de la nation naine, elle abrite l’une des armées les mieux équipées et les mieux entrainées d’Illergan. Ces soldats sont en effet tous des professionnels entraînés depuis leur plus jeune âge et armés par les plus grands forgerons du Vacyentir. Pour couronner le tout, l’armée dispose d’un bataillon de soldat d’élite assigné à la protection du Haut-Roi des nains : le Marteau Royal. Les nains de ce groupe sont l’élite de l’élite de l’armée de Dysarlysy et sont un des symboles de la puissance du Haut-Roi. Si une telle armée existe, c’est grâce à la taille des mines d’or présentes sous la cité qui permettent de payer les frais d'entretien des troupes. Cette armée n’est cependant pas un gaspillage d’argent car elle intervient très fréquemment dans les montagnes pour repousser des raids tribaux ou élémentaires. Cette armée est également une force d’attaque rapide et puissante qui a permis aux nains de Dysarlysy de reporter maintes batailles par le passé. Les manoirs des Clans Vénérables sont situés tout autour de la forteresse, ce qui garantit un accès rapide à cette dernière en cas de crise pour les populations fortunées de la cité. Les Clans Vénérables, au nombre de vingt-trois, mènent des guerres incessantes d’influence, de pouvoir et de corruption afin d’obtenir les faveurs du Conseil des Sages au moment de l’élection du Haut-Roi. En effet, le Clan Royal possède de très nets avantages par rapport aux autres Clans Vénérables et suscite énormément de convoitise. La forteresse abrite également les forgerons royaux qui connaissent le secrets de l’alliage scarl-mithril. Ce secret est très bien gardé et génère bien des convoitises. En effet, cet alliage serait un des matériaux les plus solides d'Illergan et reste très léger. Peu de soldats en sont équipés mais l’aisance de mouvement que l’armure autorise rend ces soldats redoutables. D’autres artisans sont présents dans la forteresse, ce sont généralement des maîtres hautement réputés dans la pratique de leur métier. Les murs de la forteresse sont recouverts de runes défensives qui les rendent extrêmement difficile à faire tomber. La partie haute de la forteresse, appelée la Citadelle, abrite le siège du Conseil des Sages, la salle du trône ainsi que les appartements royaux. La Citadelle n’est tombée qu’une seule fois entre les mains de l’ennemi dans l’histoire de la cité : face au puissant Empire Céleste. D’autres armées ont déjà pénétré dans Dysarlysy, voire dans la forteresse, mais aucun autre ennemi qu’Orica n’aura fait tomber la Citadelle du Haut-Roi.

Le territoire de Dysarlysy compte une vingtaine de cité-colonies reparties dans la Frontalière. Ce grand nombre de cités en fait incontestablement la première puissance militaire naine d'Illergan. Elles approvisionnent également la capitale en nourriture car Dysarlysy n’est pas auto-suffisante à ce niveau, à cause de ses activités principalement artisanales, industrielles et militaires.