Illergan : Premier Âge

En Illergan, le calendrier de référence est celui des humains. Les autres civilisations ont leurs propres référentiels de temps mais savent également utiliser celui des humains. Les dates qui suivent dans cette chronologie sont donc celles du calendrier humain.

An 1 : Fondation d'Urlical et culte du Dieu Ailé
Avant cette date arbitraire, les humains vivaient depuis des millénaires en petites tribus nomades sur l'île tropicale de Vornac. La tribu du grand Urac finit par s'imposer et régner sur les autres, elle bâtit alors la première ville de l'histoire pour asseoir son pouvoir : Uracarn (renommée par la suite Urlical). Les membres de la tribu d'Urac forment la première noblesse de l'Histoire et imposent le culte du Dieu Ailé à la place des croyances archaïques.
Premier millénaire : Agriculture humaine
Le régime alimentaire des humains a toujours été composé de gibier, de fruits et de céréales qu'ils pouvaient chasser ou cueillir dans leur environnement proche. A partir de la fondation d'Urlical, les tribus humaines (fédérées par Urac) commencent à organiser des plantations et des élevages autour de la ville afin de mieux contrôler leurs ressources alimentaires. Ces innovations transforment profondément la société humaine (qualifiée dès lors de civilisation) qui a dorénavant besoin de posséder un territoire fertile, de le défendre et même de l'étendre afin de l'adapter à l'accroissement rapide de sa population.
Début du deuxième millénaire : Implantation des elfes dans le Vestylyn
Les tribus elfiques dispersées autour du grand lac de Lerg, le lac Vestyl, décident de s'unir face à leur environnement particulièrement hostile et pacifient ainsi les terres au sud-ouest du lac, en amont des deux fleuves Anon (ouest) et Veson (est). Ils nomment cette région le Vestylyn. Ces tribus ont un mode de vie nomade et vivent de chasse, de pêche et de cueillette. La plupart des elfes vénèrent la Déesse Démyana et les prêtres de ce culte forment le principal lien entre les tribus.
À cette époque le climat de Lerg est tropical, les harpies sont maîtresses des forêts et les Élémentaires empêchent toute civilisation d'exister dans les plaines de Lerg.
Au nord, dans le Vacyentir, le climat est doux et les tribaux se développent à grande vitesse, en particulier les gobelins qui inventent les premiers navires.
Fin du deuxième millénaire : Établissement des nains dans le Cintorl
Des clans de nains s'organisent à la surface des montagnes du Cintorl (en Lerg) et bâtissent des cités fortifiées de manière à empêcher les nombreux arfayts présents à cette époque d'accéder aux tunnels par lesquels ils sont venus. Ces mêmes tunnels mènent à d'immenses cavernes dans les profondeurs de la montagne que les nains doivent petit à petit fuir à cause de l'apparition des guivres dans les profondeurs.
L'ensemble de galeries et de cavernes situé sous le Cintorl est appelé le Karn-Katal par les nains, ou le "foyer perdu". Le Karn-Katal devient dès cette époque le repère d'une Azfir qui contrôle, entre autres, une armée de guivres. C'est durant cette période sanglante que la principale religion des nains, le culte des Ancêtres, fait son apparition.
Les nains se nourrissent de végétaux et d'animaux très riches en minéraux, c'est pourquoi ils vivaient à l'origine dans des galeries naturelles montagneuses. A la suite de son exode vers la surface de la montagne, ce peuple développe une forme d'agriculture souterraine et conçoit dans ce but des cités semi-enfouies. Grâce à son environnement, il s'agit du premier peuple à maîtriser la création d'outils en métal.
Entre l'an 2000 et l'an 2100 : Débarquement des servénors en Lerg
Le continent d'origine des servénors a toujours été principalement peuplé de reptiles, et quand des civilisations ont commencé à apparaître, il s'est révélé bien trop petit pour que toutes se développent. Des guerres sanglantes commencèrent, de nombreux génocides furent commis, et c'est finalement le peuple des nagas et des gorgones qui triompha, chassant les servénors et exterminant d'autres espèces sur ce continent appelé depuis lors Nagahan.
Les servénors se lancent alors dans une expédition désespérée vers le nord sur des milliers de radeaux. Très peu arrivent jusqu'à Lerg où les servénors s'établissent tant bien que mal autour de l'embouchure du fleuve Veson, ils nomment cette région Messyan, qui signifie "espoir". Le principal danger de cette région est la présence massive d'Élémentaires, ce qui pose beaucoup de problème aux migrants dans les premières années. Toutefois, avec le temps, les servénors apprennent à cohabiter avec ces créatures étranges et finissent même par leur vouer un culte, créant la religion Toh-Argan.
De 2030 à 2042 : Exode des nains vers la Frontalière
Les nains, coincés entre les Élémentaires et les guivres, décident de quitter le Cintorl. Ils entament alors un long périple jusqu'aux "Monts Inaark" (plus tard nommés "la Frontalière"). Les différents chefs de clans profitent du voyage pour tenter de prendre le pas sur leurs rivaux. C'est finalement une semaine avant le terme de l'épopée que le chef Kaanor parvient à éliminer les onze autres chefs de clans lors de la "Bataille du Torl" qui oppose les nains à une horde Élémentaire menée par un Titan.
De 2042 à 2100 : Fondation de Dysarlysy
Les nains, dorénavant dirigés par le roi Kaanor, s'installent dans les Monts Innark et construisent Dysarlysy, la forteresse antique.
An 2252 : Défaite des harpies
Une horde de harpies, dirigée par la matriarche Pianphy, décide d'occuper le Vestylyn, terre des elfes. La horde quitte donc les Bois de Saphir et effectue l'un des raids les plus misérables de l'Histoire. Les elfes, toujours sur leurs gardes à cause des dangereux Élémentaires, repèrent rapidement la horde et le chef de guerre elfique Nesal organise des défenses redoutables. Les harpies sont mises en déroute en quelques semaine et retournent dans leurs forêts. Nesal envoie alors de nombreux éclaireurs dans les Bois de Saphir pour surveiller les harpies et dessiner une carte de leur immense domaine.
De 2270 à 2290 : Conquête des Bois de Saphir
Bien qu'omnivores, les elfes ont une alimentation très différente de celle des humains et des servénors. Ils ne peuvent consommer ni céréales, ni tubercules et digèrent en revanche très bien le bois vert et les feuilles. Les plaines du Vestylyn sont donc peu propices à leur agriculture et les elfes comptent jusqu'alors surtout sur l'élevage pour se nourrir. Avec l'accroissement de leur population, les elfes commencent à considérer la forêt comme un territoire plus propice à leur survie, malgré sa très grande densité en créatures hostiles.
Ainsi, conseillée par Nesal et ses éclaireurs, la reine elfe Annacève décide d'envoyer une partie de son armée dans les Bois de Saphir pour y écraser les harpies et permettre aux elfes de commencer à s'installer dans la forêt. L'armée elfique croise en chemin la petite communauté de servénors dans le Messyan, Nesal décide d'en faire des alliés et leur donne maints conseils et outils pour les aider à se défendre et à se nourrir. Dans les Bois de Saphir, la Tarign commence (la grande guerre entre elfes et harpies) et ne s'achève que vingt ans plus tard en faveur des elfes d'Annacève. Une partie des elfes du Vestylyn émigre alors et les Bois de Saphir deviennent le deuxième royaume elfique, il est dirigé par Nesal qui prête allégeance à Annacève. La vie des colons est très difficile au début, mais l'abondance de nourriture et l'aide matérielle d'Annacève leur permet de s'imposer et de s'adapter à leur nouvel environnement.
A partir de cette époque, une distinction se crée entre les elfes du lac et les elfes sylvestres. Les Bois de Rubis, plus au nord, seront conquis petit à petit durant le siècle qui suit.
An 2503 : Débarquement des humains sur Lerg
Les humains, trop nombreux sur leur île, débarquent sur Lerg et décident de s'y installer. Voyant la puissance des elfes, ils envoient de l'or et des bijoux à leur reine afin de la convaincre de leurs intentions pacifiques. Celle-ci accepte leurs présents et leur donne des terres arables, inoccupées depuis la migration d'une partie de son peuple vers les Bois de Saphir.
De 2503 à 2860 : Développement des civilisations de Lerg
Les humains et les servénors se développent petit à petit, en parallèle et pacifiquement. Mais tout le monde voit venir le jour où une guerre éclatera pour les terres du centre de Lerg, les plus fertiles du continent. Les elfes du lac ne sont pas directement concernés par cette concurrence principalement agricole, ils en profitent par contre largement en commerçant activement avec les deux peuples ainsi qu'avec leurs confrères sylvestres. Ces siècles d'ouverture commerciale et culturelle font apparaître une nouvelle religion elfique autour du lac Vestyl, le culte Vikasar, qui vénère l'échange et le mouvement à la place de la nature. Les elfes sylvestres, de leur côté, colonisent lentement mais sûrement la totalité des forêts de Lerg et restent fidèles à leurs croyances traditionnelles.
De 2720 à 1950 : Colonisation de Nyrgu
Le roi nain de Dysarlysy envoie des explorateurs à Nyrgu, une immense île dans le grand Est qui semble riche en créatures souterraines (comestibles) et en minerais. Les nains n'y trouvent aucune civilisation et s'installent donc rapidement dans les montagnes et les plaines de l'île.
An 2960 : Massacre des onze
Les onze chefs de clans servénors sont assassinés le même jour. Le lendemain, les deux plus puissants humains de Lerg, Aenoan à l'Est et Niltean à l'Ouest, revendiquent les terres des servénors. La guerre éclate et les elfes du lac sont priés de choisir un camp, ce qu'ils refusent catégoriquement car ils refusent de cesser le commerce avec l'un des deux peuples.
An 2964 : Victoire des humains de l'Est
Quatre des onze clans servénors capitulent et prêtent allégeance à l'humain Aenoan qui contrôle alors les plaines Est de Lerg jusqu'au lac Vestyl. Cette victoire est principalement due à la supériorité numérique des humains car leur niveau technologique est équivalent à celui de leurs ennemis reptiliens. Le seigneur de guerre Aenoan tente même d'attaquer les elfes du lac, mais il ne parvient pas à percer leurs défenses. Tous les elfes non sylvestres de Lerg se massent alors autour du lac pour se protéger en cas de nouvelle agression, mais les elfes refusent toujours de prendre parti.
Le reste des servénors continue le combat à l'Ouest contre le chef Niltean.
De 2960 à 3220 : Colonisation des forêts du Vacyentir
L'exode des elfes sylvestres commence. Inquiets de la situation en Lerg, ils décident d'explorer l'immense continent du Nord - le Vacyentir - et installent des colonies indépendantes dans les trois plus grandes forêts du Vacyentir : Ciarl, Fymasy et le Vesyorm. Ces colonies, à cause de la distance et des milliers de tribaux vivant un peu partout dans le Vacyentir, entretiennent très peu de relations entre elles et avec les Bois de Saphir et de Rubis.
De 2970 à 3020 : Exode des servénors vers le Vacyentir
Défaite définitive des servénors en 2970, ils se replient vers le Vacyentir et se heurtent à des hordes d'orques et de gobelins. Ils parviennent à s'imposer dans le marais du Dyartantic, mais les tribaux les empêchent de s'étendre dans les plaines.
De 3250 à 3466 : Guerre des Monts Yarlysy
Les nains, trop nombreux dans les montagnes de la Frontalière, décident de conquérir les vastes Monts Yarlysy, plus au Nord. Mais les montagnes du Vacyentir sont déjà peuplées par des tribus de semi-géants et de trolls. Une guerre sans merci s'engage mais aucun camp ne parvient à s'imposer. Les nains s'installent néanmoins dans les montagnes et fondent en particulier la cité de Dymrak.
De 3466 à 3618 : Pacte du Vacyentir et Grande Guerre Tribale
Les chefs elfiques, nains et servénors signent le Pacte du Vacyentir : ils s'allient pour repousser les tribaux des terres qu'ils convoitent respectivement. Ce pacte marque le début d'une campagne génocidaire durant laquelle ces trois peuples vont définitivement anéantir l'emprise des tribaux sur le Vacyentir. Les tribaux ne sont pas exterminés, loin de là, mais ils sont écartés des terres, forêts et cavités riches en ressources et devront dorénavant se contenter des zones les moins hospitalières d'Illergan. Les tribaux vouent depuis une haine ancestrale pour toutes les civilisations sédentaires d'Illergan et une grande partie d'entre eux se convertissent au culte du Grand Gnome, un Dieu qui leur promet justice et vengeance.
An 3618 : Paix en Illergan
C'est la paix en Illergan. Les nains ont investi toutes les montagnes du Vacyentir et de Nyrgu, les elfes occupent les forêts du Vacyentir et de Lerg, les servénors exploitent les plaines et les côtes du Vacyentir et les humains contrôlent les plaines et les côtes de Lerg.
Entre 3620 et 3900 : Expansion des Vikasars
Le clergé des elfes du lac décide de répandre la bonne parole Vikasar chez les elfes sylvestres, c'est à dire dans le Vacyentir et dans les Bois de Saphir et de Rubis. Cette religion finit par plaire au plus grand nombre (même à certains servénors) et, au bout de trois siècles de prêche ininterrompue, la plupart des royaumes elfiques sont convertis au nouveau culte.
De 3701 à 3830 : Colonisation servénore des archipels
Les servénors explorent trois les archipels d'Illergan - Vag Larm, Vag Gan et Vag Solf - et s'y installent. Ils débarquent même sur Nyrgu où les nains finissent par leur laisser les plaines, peu désireux de guerroyer et préférant de toute façon les ressources des montagnes.
De 3826 à 3862 : Indépendance des cités naines
Les multiples cités naines d'Illergan - Dymrak à leur tête - se révoltent contre l'autorité du roi Mykanar de Dysarlysy. Le conflit est surtout politique et commercial, il n'implique presque pas de combats entre l'armée royale et les diverses garnisons. En 3862, le jeune roi Milkorn est couronné à Dysarlysy et décide aussitôt d'accorder l'indépendance aux cités naines pour éviter une guerre globale. Ces cités décident pour la plupart de se passer de roi et d'instaurer une forme de république.
An 3930 : Émergence des elfes Sorlams
Démyana, Déesse de la nature autrefois vénérée par tous les elfes, apparaît à quelques uns de ses rares fidèles au beau milieu de la forêt de Ciarl, au Nord du Vacyentir. Cet événement bouleverse l'antique culte qui change alors de nom et d'organisation pour devenir le culte de la Déesse Noire. Ses fidèles, désormais nommés Sorlams, fondent leur nouvelle capitale Sarlim et prennent le contrôle du Royaume elfique de Ciarl tout en coupant leurs liens avec tous les autres peuples (elfiques ou non) d'Illergan.
De 3955 à 3960 : Conquête humaine de Nyrgu
Latorn, roi humain de l'Est de Lerg, lance une flotte à l'assaut de Nyrgu. Il défait rapidement les servénors et les humains s'installent sur l'île à leur place. Les nains n'interviennent pas mais entreprennent de grands travaux de fortification de leurs villes.
De 3971 à 3989 : Conquête humaine des archipels
Le roi Latorn lance une invasion massive sur tous les archipels d'Illergan. Les servénors luttent, mais leur flotte est faible et leurs troupes trop peu nombreuses, ils finissent donc par céder face à l'armada humaine.
De 4015 à 4092: Deuxième guerre entre humains et servénors
Latorn lance des attaques sur l'intégralité des côtes servénors. Une longue guerre s'installe pour le contrôle des plaines du Vacyentir, que les humains finissent par gagner.
De 4093 à 4095: Attaque de Vineran, Fléau de Lerg
Vineran, dernier chef des servénors, regroupe les meilleurs guerriers et mages de son peuple et lance une attaque surprise sur le Royaume de l'Est de Lerg, les armées humaines étant encore déployées dans le Vacyentir. En deux ans, il parvient à raser la majorités des villes du Royaume, puis il décapite Ie Roi Latorn et se déclare lui-même Roi de tous les servénors d'Illergan.
De 4097 à 4124 : Guerre de Loen et fondation de Karïrl
Le roi de l'Ouest de Lerg, Loen, décide de mettre fin à l'usurpation de Vineran. Il écrase rapidement les servénors, trop peu nombreux, et prend le contrôle de tout le continent de Lerg. Il bâtit alors sa nouvelle capitale sur l'île de la Mer de Lerg : Karïrl.
De 4132 à 4141 : Ultime défaite de Vineran
Vineran mène une dernière guerre pour l'indépendance de son peuple dans le Cintörl, mais il finit par perdre encore une fois.
Les servénors, définitivement vaincus par les humains, commencent alors à s'intégrer avec peine dans les villes elfiques et humaines, en adoptant notamment leur culture et leurs religions. D'autres deviennent nomades et investissent les terres désertiques ou marécageuses du Vacyentir, ceux-là restent fidèles au culte Toh-Argan.
An 4171 : Fondation de Vacylnor
Les humains du Vacyentir, jusque là organisés en colonies sous l'autorité de Lerg, créent un nouveau Royaume et prennent comme Roi Vacynaar, un ancien chef de guerre. Il décide lui aussi de construire sa propre capitale : Vacylnor.