Cultes

Ancêtres

Histoire: 

Lorsque les nains ont fait leur première apparition en Illergan, ils vénéraient déjà leurs Ancêtres. Mais cette croyance n'a cessé de s'amplifier depuis lors, prenant ainsi la forme d'un véritable culte, avec tout ce que cela implique de rites et de traditions. C'est d'ailleurs pour cette raison que l’appartenance à un clan est si importante chez les nains puisque chaque clan possède ses propres Ancêtres légendaires. Depuis la création de la cité de Dysarlysy ainsi que la normalisation des rites et traditions naines au milieu du Premier Âge, le culte n’a que peu évolué, bien qu'on ait vu depuis apparaître les fameux Coffrets de Mémoire.
Chaque clan nain possède un panthéon d’Ancêtres dans lequel un nain du clan ne rentrera, à sa mort, que s’il a été brave et méritant tout au long de sa vie. Les dépouilles et les objets des Ancêtres sont entreposés dans des caveaux claniques appelés Taan Nilk.

Sanctuaires: 

Il y a deux types de "temple des Ancêtres". Premièrement, les caveaux familiaux, pour les clans les plus puissants. Ils sont réservés aux membres du clan. Ensuite, il existe ce qui est communément appelé Temple, c'est à dire des caveaux rassemblant plusieurs clan mineurs ainsi que certains nains de passage.
Un Temple des Ancêtres est toujours constitué d'une Salle du Guide et d'un Mur de l'Oubli. Selon la taille du temple il peut y avoir plusieurs caveaux réservés à des clans locaux. Des offrandes sont déposées à l’intérieur des Taan Nilk ou près des urnes et des pierres tombales de leurs anciens possesseurs. Bien évidemment toutes ces salles sont gardées par des prêtres, paladins et/ou inquisiteurs, prêts à déchaîner toute leur ire sur ceux qui oseraient voler ces biens.

Structure cléricale: 
La nature familiale du culte des ancêtres fait qu’il n’y a pas réellement de temples ou de clergé, puisque chaque chef de famille exécute les rites pour ses proches. Cependant, pour les plus grands et plus vieux clans nains, les Taan Nilk peuvent atteindre des tailles considérables. Dans ces cas là, certains membres du clan vouent leur vie à la maintenance des caveaux. Ils sont ce que les nains ont de plus proche de prêtres, puisque ces nains exécutent généralement les rites pour tous les membres de leur clan et jouissent d’un grand respect. Si ces « caveau-temples » sont surtout présent dans les villes naines, il peut arriver que l’on en trouve ailleurs, pour peu que des nains y soient installés depuis suffisamment longtemps. Les clans moins influents ont tendance à construire leurs Taan Nilk côte à côte, créant des "temples" plus petits, gérés par un prêtre accueillant n'importe quel nain. Ces dans ces temples que se trouve généralement la Salle des Guides. Il n’y a aucun lien religieux entre des nains de différents clans, ils s’appellent en général par leur nom ou parfois par leur position hiérarchique.
Rituels: 

Le culte des Ancêtres, de part son ancienneté, est profondément ancré dans les coutumes naines. Il en résulte que très peu de nains ne révèrent pas leurs Ancêtres. Les prières adressées aux Ancêtres sont des demandes de force, de courage et parfois même d'artefact. En effet, en cas de menace importante, il n’est pas rare de voir un nain sortir du Taan Nilk de son clan avec une puissante relique à la main. Il s'agit dans ce cas d'un objet ayant appartenu à un Ancêtre particulièrement vénéré et qui, en passant des dizaines voire des centaines d'années sur la sépulture de son propriétaire, a vu sa puissance décuplée.
Le fidèle peut faire des offrandes diverses : crânes ou yeux d'ennemis vaincus (des monstres en général), pierres précieuses, artéfacts puissants, etc... Ils les placent dans le Taan Nilk qu'ils n'ouvrent qu'en cas de crise ou bien pour déposer une offrande. A noter que ce lieu n'est jamais verrouillé, mais toujours bien gardé et situé stratégiquement dans la cité.
Dans leurs Coffrets de Mémoire, les nains peuvent accumuler les trophées gagnés au nom de leurs Ancêtres. Ils s'en servent d'autel pour prier lorsqu'ils sont loin de leur Taan Nilk, mais c'est aussi par le biais de ces Coffrets que les Ancetres aident leurs descendants.
Malgré la place importante qu'il prend dans la société naine, ce culte est très personnel et donc aussi très discret. Par ailleurs, les nains ne rejettent pas les autres cultes (dans certains cas rares, il y adhèrent même en sus de leur religion natale) car ils ne voient pas les Ancêtres comme la cause de toute chose, mais plutôt comme des modèles de sagesse, de bravoure et de force. Ils considèrent en revanche que seuls les Ancêtres des nains ont la puissance nécessaire pour venir en aide à leurs descendants.
A leur mort, les nains sont généralement ramenés dans leur caveau clanique (les Taan Nilk) ou parfois incinérés puis conservés dans leur coffret ancestral. Si le nain en question n’a pas de clan ou si celui-ci ne peut être déterminé, ses restes rejoignent la Salle des Guides, sorte de Taan Nilk collectif présent dans toutes les villes naines, qui sert également de lieu de prière pour les nains en voyage. Cette salle est réservée principalement à ceux qui ne savent quelle voie suivre ou qui se sentent rejetés par leurs proches, à la recherche d’un nouveau chemin. Ces derniers peuvent alors être conseillés par tous les ancêtres de différentes provenances si leurs prières sont entendues.
Dans certains cas le corps d'un nain n'a pas pu être récupéré, une pierre tombale lui est alors érigée et un rituel incluant généralement des possessions du défunt est fait tous les jours pendant 1 mois au moment de l'Harmonisation pour que son esprit puisse trouver le chemin jusqu'à sa tombe où il pourra se reposer éternellement et rejoindre les Ancêtres.
Ce que les nains craignent le plus est de devenir un Oublié, un nain mort sans que son corps ne puisse être récupéré et que son esprit ne trouve jamais le chemin vers sa pierre tombale. Lorsqu'un nain n'arrive pas à la rejoindre son nom est gravé sur le Mur de l'Oubli, Mur présent dans chaque temple réservé aux nains qui n'ont pas encore trouvé le repos. Des objets appartenant à ceux présents sur le Mur de l'Oubli sont ramenés et déposés devant, agissant comme un phare pour que leur âme puisse trouver son chemin.
L'Oubli éternel consiste en la mort d'un nain dont le corps n’a pas pu être récupéré, dont aucun rituel n'est fait en son honneur et dont le nom n'est pas écrit dans le Mur de l'Oubli. Il est dit qu'un tel nain ne trouvera jamais le repos parmi les ancêtres et sont esprit est condamné à l'errance et la solitude.

Les prières naines consistent généralement en une des choses suivantes :
_Montrer le contenu de leur coffret à leurs Ancêtres et conter ses exploits
_Annoncer les objectifs actuels du nain pour que les ancêtres puissent le guider, l'aider ou le conseiller
_Ramener des objets appartenant à un nain dont l'esprit n'a pas encore pu rejoindre sa pierre tombale, soit devant cette dernière, soit devant le Mur de l'Oubli
_Demander des conseils à la Salle du Guide