Humains

Étant par nature peu enclins au partage, les Hommes se disputent sans cesse le pouvoir, et le plus fort est celui qui l'obtient. Par la suite, ceux de classe inférieure le suivent et lui obéissent, avec plus ou moins d'entrain. Cet homme, ou cette femme (mais ce cas est décidément plus rare), est nommé seigneur, roi ou empereur selon l'ampleur de son territoire. On peut ensuite trouver une pléiade de classes tout à fait relatives selon les régions, la plus basse étant celle du paysan ou du berger, et de manière plus générale la classe qui nourrit les autres. La piétaille, les soldats de "basse qualité" mais dont le nombre décide du cours d'une bataille ne sont souvent que des paysans ayant décidé de risquer leur vie de temps en temps, en échange d'un toit et de nourriture presque tous les jours. Puis viennent les marchands, les artisans, les mercenaires, les officiers ainsi que tous ceux qui sont reconnus pour la maîtrise de leur "art" (quel qu'il soit). Ensuite les conseillers et les représentants du seigneur : d'aucuns prétendent que ce sont eux et non pas le seigneur qui détiennent le véritable pouvoir, et c'est peut-être parce qu'ils sont les meilleurs de la classe précédente, soit des individus excellant dans la guerre, la finance ou autres disciplines indispensables. Enfin, la plus haute classe : le seigneur et sa famille, également appelés "nobles“, ont des droits et des devoirs (mais surtout des droits) que leur procure leur simple naissance. Les humains définissent ce système social par un seul mot : "féodal".

Il est à noter que les seigneurs des territoires humains se rassemblent parfois en coalitions pour former des royaumes ou des empires, afin de pouvoir se mesurer à d'autres coalitions, l'exemple le plus flagrant est bien sûr celui du Vacyentir : en effet, l'Empire de Vacylnor qui comprend tout le continent n'obéit qu'à Vacylnor elle-même (sa capitale) et son ennemi héréditaire n'est autre que le Royaume de Lerg. Toutefois, ce dernier ressemble moins à une coalition de seigneurs qu'à une monarchie absolue où la seule véritable noblesse réside dans la capitale du Royaume : Karïrl.